Rechercher

La photographie: création, mensonge ou sublimation de la réalité?


Des paysages aux couleurs éclatantes voire magiques, des mannequins avec une silhouette parfaite, des stars avec une peau de bébé … Bref, tous les jours nous sommes confrontés à des images qui parlent du réel avec des photographies qui représentent le “réalisme idéal”. Quelles soient artistiques ou commerciales, une photographie ne collera jamais exactement à la réalité et ce pour plusieurs raisons que je vais aborder ci-dessous en quatre points.

1 Tout d’abord, qu’est ce qu’une photographie?

C’est une image en 2 dimensions obtenue grâce à un procédé photographique numérique ou argentique tous deux sensibles à la lumière, représentant un sujet à l’origine en 3 dimensions (sauf dans le cas d’une reproduction d’une autre image). Nous photographions du réel avec un rendu qui ne sera pas tout à fait réaliste.


2 Pourquoi une photographie n’est qu’en partie réaliste?

La perception que nous avons face à un sujet au moment de la capture ne sera pas reflétée sur l’image. Nous ne captons qu’une partie de la réalité, en effet plusieurs facteurs influent notre façon de voir ou plutôt de vivre ce moment qui va être fixé sur une image, tous nos sens sont en éveil, plongés dans une ambiance, nous ressentons les odeurs, entendons les sons …

Les éléments de prise de vue sont aussi à prendre en compte car quels que soient la focale, les réglages, le type d’appareil, le choix de l’angle de vue… il y a autant de paramètres que de captures possibles.

Au delà de tout ces facteurs, il faut aussi rajouter la finalité de l’image, c’est à dire le tirage papier ou la visualisation dématérialisée, dans le dernier cas, quels que soient l’écran d’affichage et ses réglages, le rendu des couleurs et de la netteté ne seront pas représentatifs de la réalité. Dans le cas des tirages, là encore nous pouvons obtenir une multitude de résultats d’images avec du papier argentique ou d’impression, brillant, satiné, mate, baryté ou fine art.


3 Et les logiciels de retouches?

Si on part du principe que nous voulons être fidèle à la réalité que l’on a perçu, on peut s’aider d’un logiciel de retouche pour s’en approcher. Mais si nous considérons que la photographie ne sera jamais exacte et que ce n’est pas le but, alors nous pouvons créer l’image en post-production, ce principe existe depuis bien avant l’arrivée du numérique et même de la photographie en couleur. La base étant le négatif, le travail continuait en laboratoire avec des techniques de masquage, d’utilisation de filtres ou en retouche avec de l’encre de chine, une plume, des pinceaux et du gris film ou avec des techniques de découpes et montages. Tous les styles ont leurs places comme dans tout art!


4 Alors images sublimées ou mensongères?

Là je vais parler avec mon ressenti et mes craintes. Concernant la photographie d’art je ne vois aucun inconvénient dans le fait de sublimer ses photographies à sa façon à l’aide de logiciels de retouches et de montages. En revanche, dans les médias, ce qui me gêne, c’est le fait que nos enfants ne voient que des images de personnes parfaites, sans rides sans bourrelets, sans taches de naissance … Même les paysages pour la promotion du tourisme ont des couleurs chatoyantes au delà de la réalité très souvent. Dans le domaine du portrait, il faut pouvoir admirer l’humain avec toutes ses imperfections qui font sa beauté et son unicité. La splendeur de notre monde, c’est sa diversité! Nous prenons la voie d’une vision erronée de la réalité! Les nouvelles générations regardent de plus en plus les écrans et de moins en moins ce qui les entoure. A moins d’être un effet de mode, ce n’est pas prêt de s'améliorer avec les selfies et les applications telles que FaceApp qui agrandissent nos yeux, lissent notre peaux, creusent nos joues etc.. de manière à obtenir un visage standard selon l’idéal de beauté sans imperfection ni grain de peau.


Conclusion:

Nous ne pouvons pas capturer la stricte réalité à l’aide d’un appareil photographique en revanche on peut s’en approcher. La photographie reste un art ou la technique est précieuse mais pas dominante. Le but est de transmettre une émotion, celle que vous avez ressenti lors de la prise de vue.

Véronique Montané Photographe

Photographies de Portraits - Entreprises - Bouteilles

sur Epernay et Sezanne

#photographie #photographies #réalité #phooshop #retouche #retouches #photographe #eperny #sezanne #marne #création #art #arts #artistique #réalisme

142 vues

Mentions légales

 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer